En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.

En savoir plus
RSE

Redonner du sens à la restauration collective

27 septembre 2018

Sodexo est le leader mondial des services de qualité de vie et contribue au développement économique, social et environnemental dans les zones géographiques où celui-ci est implanté. En tant qu’acteur responsable, le groupe est en recherche constante d’amélioration de la qualité de vie de ses collaborateurs, clients ou consommateurs. Pour autant, les engagements responsables du groupe restent peu connus. C’est pourquoi, la chaire RSE d’Audencia, dans le cadre de son partenariat avec le groupe, a mené une étude sur l’alimentation durable* dans trois restaurants d’entreprises de la région nantaise. Etat des lieux.

Les personnes interrogées** par la chaire RSE ne dérogent pas à la sacro-sainte règle « le repas c’est sacré» ! D’ailleurs, les convives l’affirment haut et fort : la pause déjeuner représente un acte utilitaire, convivial et de plaisir, pendant lequel ils ne sont pas prêts à faire de concession sur le goût. Pour autant, si le salarié peut avoir une conscience écologique dans la sphère privée, il est davantage passif lorsqu’il s’agit de la sphère de la restauration collective. La plupart d’entre eux ont en effet une faible connaissance de l’impact de leurs choix alimentaires quotidiens en restauration d’entreprise. Et ce, malgré un affichage indiquant la provenance, le mode de production, etc. clairement mis en évidence par Sodexo dans les lieux de restauration. L’alimentation durable reste un concept relativement flou dans ce cadre-là.

Le cuisinier ambassadeur

Le défi pour Sodexo est donc de réussir à communiquer efficacement, de manière concrète et ludique auprès des consommateurs, au bon moment et sans les noyer sous un flot d’informations. Et si cela passait par les cuisiniers eux-mêmes ? En effet, les équipes en cuisine sont en première ligne dans la gestion et la préparation des repas, dans l’achat des produits et surtout en contact quotidien avec les convives... Les cuisiniers sont donc un maillon essentiel de la chaîne, des acteurs clés sur lesquels il faudrait s’appuyer davantage pour transmettre et sensibiliser les consommateurs.

Les exigences des clients

« Pour les salariés, la restauration fait partie intégrante de la qualité de vie au travail », témoigne une responsable des Ressources Humaines. De plus en plus, ceux-ci souhaitent voir des produits frais, de saison et locaux dans leur assiette. Pour autant, ils sont conscients que c’est une chance, un avantage social de pouvoir en bénéficier.

Une restauration collective responsable, cohérente avec la démarche RSE globale de l’entreprise, est un formidable atout pour le renforcement de la marque employeur. L’enjeu désormais pour Sodexo : donner du sens à l’alimentation en restauration collective et mettre le convive en situation de consomm’acteur au même titre que dans sa sphère privée, tout en évitant toute injonction culpabilisante.

Les résultats de cette étude seront évoqués lors de la table ronde "Alimentation et bien-être au travail" *** le 4 octobre, organisée dans le cadre de Nantes Food Forum.
 

* Manger en restauration collective : donner du sens au travers de l’alimentation durable ?
**35 personnes ont été interrogées au sein de trois restaurants d’entreprises de la région nantaise : des clients de Sodexo, des équipes en cuisine salariées du groupe, et des convives déjeunant au sein de ces restaurants.
*** 
Avec Gervaise Debucquet, enseignante-chercheuse, Audencia Business school | Thomas Chesneau, dirigeant de Chesneau, courtier en assurances d’entreprise | Carole Galissant, directrice du pôle culinaire de Sodexo France | Élodie Vigneron, directrice de la communication, Lengow | Edward Pallu, directeur RSE Atlantique Habitations.


Vous aimerez aussi

Catégories
Humanisme